contemplations

une saison culturelle thématique, totalement dédiée au dialogue interculturel entre France et Turquie

« Contemplations » est un projet financé par la Commission Européenne et la République de Turquie, dans le cadre du programme de Dialogue avec les Sociétés Civiles 3.

Il a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension mutuelle des peuples, dans le cadre du processus de coopération entre les deux pays participant au projet : la France et la Turquie.

A travers une programmation culturelle thématique, nous visons à contribuer à un dialogue interculturel permettant de transformer l’opinion à son échelle et sur un territoire donné. Ainsi, nous souhaitons contribuer à faciliter la compréhension mutuelle des populations locales et de leurs représentants intellectuels et politiques, afin de soutenir l’acceptation de la Turquie à un niveau culturel, dans un territoire métissé par définition : celui de l’Union Européenne. De cette manière, nous souhaitons permettre à nos publics de mieux accepter et faire accepter la culture Turque et ses représentants, en tant que membres d’une communauté culturelle partagée. Ainsi et surtout, nous souhaitons attirer l’attention du public sur la diversité et ses trésors.

Le projet se déroule en trois axes d’activités majeurs : la création d’une oeuvre théâtrale, des ateliers, un congrès international.

Plus d’informations en cliquant sur ce lien.

Publicités

ideogram

groupe transnational de recherche et de création théâtrale, entre Europe occidentale et orientale

IDEOGRAM est un projet qui a été financé par la Commission Européenne, dans le cadre du programme Culture. Il s’est développé entre la France, la Grèce et la Turquie, sur trois lignes directrices : la recherche théâtrale, la formation et la création.

Le théâtre est un art vivant. C’est un art qui reflète les valeurs d’une société et qui éclaire l’aventure humaine dans ce monde. De nos jours, d’un point de vue général, le théâtre s’est désolidarisé du spectateur, a perdu la relation entre la scène et la salle, apparaît souvent comme une forme d’art transformée en manifeste. La formation de l’acteur est devenue désorganisée et sans système ; l’artisanat est souvent mis de côté, et finalement, le théâtre apparaît comme un art élitiste. Peut être que l’une des raisons les plus importantes de cela est que le théâtre est encore considéré dans le monde comme un art provenant de l’occident.

Dans le cadre du projet Ideogram, l’objectif a été de requestionner le théâtre et de montrer de quelle manière il peut être aussi nécessaire que du pain et de l’eau. Ainsi, à la lumière des arts vivants traditionnels, l’un des principaux objectifs a été de réunir au théâtre, la danse et la musique, qui en ont été séparées. Dans ce sens, la recherche, la formation et la création y ont pris une place importante. A travers ces trois axes, nous avons souhaité bâtir un pont entre le théâtre occidental et oriental et montrer les richesses que cela permet.

A travers le partenariat entre la France, la Grèce et la Turquie, durant deux ans, un travail international de recherche théorique et artistique sur le théâtre et les arts vivants traditionnels a été mis en place.

Lien externe

turkish traditionnal performing arts cultural center

un pont entre orient et occident, entre tradition et modernité

Faire connaître et redonner une valeur aux arts vivants traditionnels, par la création d’un centre culturel totalement dédié à ces derniers, à travers une série d’activités : tel était le but de ce projet.

Au coeur de la Cappadoce, bien connue dans le monde entier pour la beauté de ses paysages et pour appartenir au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO – le « Centre des arts vivants traditionnels turcs » permet de promouvoir les traditions orales de la région et de la Turquie toute entière, pour l’Europe en général et la France en particulier. La fenêtre du centre à Paris, a permis d’assurer une bonne visibilité et une haute valeur artistique pour le projet et son contenu.

Les populations locales, les touristes, les artistes français prenant part au projet, les chercheurs, les autorités culturelles étaient ciblées à travers ce projet. Nous avons voulu les sensibiliser de nouveau à l’importance vitale des arts vivants traditionnels dans le paysage culturel, aujourd’hui. Comment être européen et moderne, et vivre avec des valeurs traditionnelles?

Le contenu artistique du projet a été de créer une renaissance des arts vivants traditionnels turcs, trop souvent considérés comme mineurs (du folklore), comparés aux canons de la culture européenne. Comment apprendre les traditions locales, tout en regardant vers l’avenir et vers le monde?

Ce centre devient, à moyen terme, une plateforme pour la circulation et les échanges entre artistes turcs et européens, dans le champ de l’éducation, de la recherche et de la création.